S'inscrire maintenant

Connexion


Mot de passe oublié

Lost your password? Please enter your email address. You will receive a link and will create a new password via email.

Ajouter question

Connexion


S'inscrire maintenant

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi adipiscing gravdio, sit amet suscipit risus ultrices eu. Fusce viverra neque at purus laoreet consequa. Vivamus vulputate posuere nisl quis consequat.

Notions de citoyenneté et d’étiquette numériques

Notions de citoyenneté et d’étiquette numériques

Quel que soit notre pays d’origine, notre ethnie, race ou continent,  une fois connecté sur l’internet, sur un réseau social, un site ou groupe de discussions, nous sommes devenus
des citoyens numériques.
Notre citoyenneté d’origine qui était limitée géographiquement et culturellement prend une dimension universelle beaucoup plus importante.
Dans les réseaux sociaux nous nous connectons à des amis de partout le monde avec des cultures, valeurs, religions et expériences différentes.
Ainsi, certaines pratiques courantes qui sont acceptées ailleurs deviennent du coup choquantes pour d’autres.
Par exemple, une photo de chiens tués et suspendus dans un marché de Saaba est un fait banal au Burkina Faso;  cependant partager cette photo avec des amis peut choquer certains.
Je me souviens également d’un internaute partageant une vidéo  où on assenait des coups de gourdin  aux moutons pour les tuer lors des festivités d’une fête de Tabaski.
Tous ces actes sont perçus différemment par nos amis dans les réseaux sociaux.  A cela, il faudrait ajouter les potentiels employeurs qui sillonnent les réseaux pour apprendre quelque chose sur leurs candidats.
En tant que citoyen numérique, il y’a des étiquettes numériques à respecter.  Ces étiquettes sont comme les règles sociales que nous observons dans nos sociétés.  Si nous appliquons nos règles de politesse, de considération et de de respect que nous avons acquises dans notre univers numérique, il n’yaura pratiquement pas de problèmes  avec nos amis et leurs amis.
Par exemple dans la société burkinabè, on ne dit jamais à l’hôte que le repas offert n’est pas bon ou bien que sa case laisse à désirer.  Au contraire, on le comble de louanges pour aller digérer le repas peu copieux dans notre petit coin.
Ainsi, si un de vos amis publie un article, n’utilisez pas un émoticone graphique de dégout ou à mauvaise connotation pour signaler votre point de vue. Si l’article n’est pas de votre goût vous pouvez simplement le cacher de votre page et d’éviter de vexer quelqu’un qui cultive son jardin.
S’il s’agit d’un ami proche, vous pouvez lui faire des remarques par inbox pour mentionner votre désaprobation ou s’il ya des retouches à faire.
Certaines étiquettes à respecter:
  •     Eviter les remarques racistes, homophobiques, offensives, sexistes
  •     Ne pas utiliser un langue abusif, dérogatoire ou menaçant
  •     Ne pas poster tout en majuscule. Cela peut etre perçu comme une communication  agressive.
  •     Il faudra respecter la vie privée des autres
  •     Eviter le «flaming» ou propos inflamatoires.
  •    Traitez les autres comme vous voudriez être traité-  Souvenez-vous  de la règle d’or.
Tant que nous pouvons,  il est conseillé de se supporter sur la toile.  Les «j’aime » sont nécessaires car ils augmentent la visibilité de l’article. Si vous supportez des amis, quand votre tour viendra, ils seront prêts à vous retourner les faveurs.
Cependant, il y’a des internautes qui ne respectent pas les règles de l’étiquette numérique. Ils ne retournent jamais de faveurs.
En matière de citoyenneté numérique, nous sommes souvent appelés à être des
frères-gardiens pour les autres.  Dans le cas de l’Afrique,  il nous appartient d’utiliser nos connaissances intellectuelles et de l’outil informatique pour promouvoir nos artisans, nos cultures, nos villages et notre pays.

À propos de Liki ZNouveau

Je suis Statisticien-informaticien, Professeur vacataire de Statistiques et aussi Directeur des projets leburkina.net et diasporaburkinabe.com. La plateforme Leburkina.net invite tout ceux qui connaissent le Burkina Faso d’aider à faire connaitre le Burkina Faso en participant aux Questions et Réponses ou en ajoutant des articles sur les villages, sites touristiques, villes, la francophonie, etc. La plateforme est aussi ouverte pour les blogeurs voulant écrire sur des sujets relatifs à l’Afrique, aux nouvelles technologies, littérature, politique, santé, développement, etc.. Vous pouvez aussi sponsoriser la réalisation de reportages culturels ou simplement nous aidez dans notre mission éducative et culturelle.

Leave a reply

Notions de citoyenneté et d'étiquette numériques

 
Like

Partagez avec un ami